Comment devenir psychologue ?

Plus de 40 000 psychologues exercent en France.

Leur rôle ? ils accompagnent les personnes qui rencontrent des difficultés personnelles ou psychiques.

Chaque année, plus de 120 000 lycéens expriment leur vœu d’intégrer une licence mention psychologie, ce qui en fait l’une des filières les plus demandées. Elles sont ainsi « en tension », c’est-à-dire qu’elles reçoivent plus de candidats qu’elles ne peuvent en accueillir. Il existe donc une sélection à l’entrée : les dossiers des candidats sont classés sur Parcoursup et seuls les premiers reçoivent une proposition.

Les qualités requises : une grande faculté d’écoute, de l’empathie et des compétences en communication, pour échanger avec ses patients, mais aussi avec d’autres professionnels comme les médecins, travailleurs sociaux, orthophonistes….

Derrière le mot "psy" : plusieurs métiers

Le psychologue clinicien

Le psychologue clinicien est un spécialiste du fonctionnement psychique. Il réalise des bilans psychologiques, de l’aide au diagnostic et des activités de psychothérapie. La visée de la psychologie clinique est d’aider le patient, qui rencontre une situation de souffrance/des difficultés, à retrouver un équilibre, un apaisement avec sa vie quotidienne. Un psychologue clinicien peut exercer en cabinet ou auprès des enfants (crèches, PMI, services d’aide sociale à l’enfance, centre médico-psycho-pédagogiques) ; à l’hôpital (psychiatrie, gérontologie, pédiatrie…) ; auprès de la justice (expertises, rééducation des délinquants, protection judiciaire de la jeunesse).

Le psychologue du travail

Le psychologue du travail intervient dans le champ de la sphère professionnelle. Il a pour mission principale la préservation de la santé psychique des collaborateurs et l’amélioration de leurs conditions de travail. Il accompagne individuellement ou collectivement, réalise des diagnostics, conseille sur l’aspect organisationnel et la prévention des risques professionnels. Il accompagne l’amélioration des conditions de travail, les risques psychosociaux, des changements et/ou restructurations, la gestion du stress et des conflits. Il peut également être associé au recrutement, à l’organisation de la production et des services commerciaux, au suivi de carrières et de la formation professionnelle. 

Le psychologue social

Le psychologue social exerce dans des services de ressources humaines pour accompagner les salariés. Il analyse les comportements d’un groupe ou d’une communauté. Il évalue l’environnement dans lequel il se trouve afin d’identifier et de résoudre les problèmes. Pour cela, il a pour mission de mener des études et des enquêtes de comportements et de réaliser des recherches appliquées auprès d’entreprises ou d’associations.

Le psychologue cognitiviste

Le psychologue cognitiviste est spécialisé dans la compréhension du comportement. Il étudie le champ des fonctions mentales, telles que l’attention, le langage, la mémoire, la perception, le raisonnement, la résolution de problèmes, l’intelligence, la perception, la créativité ou l’attention. Les applications concernant des champs aussi variés que la publicité, le marketing, les études économiques, les sondages… 

Le psychologue de l'Éducation nationale

Le psychologue de l’Éducation nationale est un fonctionnaire qui contribue à favoriser une approche bienveillante de l’École. Il mobilise son expertise au service de la prise en compte du développement psychologique, cognitif et social des élèves pour assurer leur parcours de réussite. Il exerce auprès d’écoliers, de collégiens, de lycéens ou d’étudiants en fonction de sa spécialité : « éducation, développement et apprentissages » pour exercer à l’école et en Rased ou de la spécialité « éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle » pour travailler en CIO, en collège ou en lycée.

Le psychologue de la protection judiciaire de la jeunesse

Le psychologue de la PJJ – protection judiciaire de la jeunesse est un fonctionnaire à l’écoute des problématiques des mineurs et des jeunes majeurs confiés par l’autorité judiciaire aux services de la PJJ. Il exerce en milieu ouvert, dans un établissement de placement ou dans un établissement pénitentiaire pour mineurs.

Les études de psychologie : comment ça marche ?

En France, le titre de psychologue est réglementé.

Le titre de psychologue est accessible :

aux titulaires d’un bac + 5 universitaire en Psychologie (Master avec stage professionnel),
• aux titulaires d’un diplôme d’État de psychologue scolaire ou de conseiller d’orientation-psychologue (accessible via le concours de recrutement des psychologues de l’Éducation nationale suivi d’une année de formation/stagiairisation au sein de l’Éducation nationale)
aux diplômés de l’École de psychologues praticiens (EPP / Psychoprat Paris ou Lyon). Psychoprat’ offre 120 places par an environ. Coût 6 340 € annuels.

Quelle est la différence entre un psychologue....

...et un psychothérapeute ?

Bien que les titres diffèrent, le rôle du psychologue et celui du psychothérapeute sont essentiellement les mêmes. Ils travaillent tous les deux à la mise en évidence des causes du trouble et des solutions adaptées face aux symptômes présentés.
Les psychothérapeutes doivent avoir reçu une formation en psychopathologie clinique d’un niveau master. Il s’agit d’une spécialisation, accessible aux psychologues, aux psychanalystes membres d’une association reconnue et possédant un Master 2, et aux médecins.

...et un psychanalyste ?

Le psychanalyste s’appuie sur la psychanalyse. C’est une méthode d’exploration de l’inconscient par l’analyse des rêves, des lapsus et des actes manqués et par la remémoration et l’analyse des souvenirs infantiles. Le psychanalyste propose un accompagnement à partir de la singularité de l’analysant, à l’opposé du psychologue. Autrement dit, il accompagne chacun de ses patients à partir de ce qu’ils les rendent uniques dans leur être, leur histoire, leurs émotions… Il se voue à humaniser la relation, à la subjectiver avec chacun. La formation des psychanalystes est assurée par les écoles et sociétés de psychanalyse qui organisent la profession.

...et un psychiatre ?

Le psychiatre est un médecin. Pour exercer ce métier, 4 à 5 années de spécialisation dans la santé mentale après la formation médicale générale sont nécessaires. C’est le seul praticien dans le domaine psychologique qui peut prescrire des médicaments à son patient. Il est alors capable de traiter des maladies mentales graves comme les psychoses ou la schizophrénie.

Quel est le salaire d'un psychologue ?

Le salaire du psychologue est très variable en fonction de sa spécialité, s’il est salarié ou travailleur indépendant, s’il travaille dans le public ou le privé.
Dans le privé, les psychologues gagnent en moyenne 2 500 € bruts mensuels. Mais ils peuvent aussi gagner beaucoup plus.
Dans le public, la fourchette de salaire d’un psychologue s’étend de 1 800 € à 3 700 € bruts/mois.
A son compte, la rémunération du psychologue dépend du tarif des consultations effectuées et celles-ci sont très variables d’un cabinet à l’autre.

Les enseignements de spécialité recommandés

En 2021, les licences de psychologie ont formulé des propositions d’admission à plus de 28.000 candidats de terminale générale, représentant 55 combinaisons de spécialités. Elles accueillent donc une multitude de profils.

L’enseignement de spécialité SVT est celui que l’on retrouve le plus parmi les admis. Vous pouvez le combiner par exemple avec HLP (humanité, littérature et philosophie).

Autres combinaisons possibles :

  • LLCER (langues, littératures et cultures étrangères et régionales) + SVT
  • SES (sciences économiques et sociales) + SVT
  • maths + SES

Mais il y en a bien d’autres !

👉 Les études de psychologie sont-elles faites pour vous ?

Et si vous faisiez un bilan d’orientation pour en avoir le coeur net ?

Vous avez des questions ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents