Comment devenir ingénieur ?

Les écoles d’ingénieurs sont très nombreuses et les parcours possibles sont très variés. Entre les écoles publiques et les écoles privées, les écoles postbac et les écoles qu’on intègre à bac +2, les écoles généralistes et les écoles spécialisées… il est difficile d’y voir clair.

Cet article détaille tous les points importants à connaître quand on s’intéresse aux écoles d’ingénieurs.

Si vous vous intéressez aux classements de ces écoles, je vous donnerai un lien très utile à la fin de cet article.

👉 Certains élèves hésitent entre écoles d’ingénieur et écoles de commerce. Si c’est votre cas, je vous conseille la lecture de mon article  « Les écoles de commerce ».

Les écoles d'ingénieur sont très diverses

Les écoles d’ingénieurs recouvrent une réalité très diversifiée : 200 établissements préparent à 500 diplômes.

Certaines sont publiques et d’autres sont privées, certaines forment plusieurs milliers d’étudiants chaque année (les Arts et Métiers), là où d’autres en diplôment quelques dizaines (l’École Nationale des Sciences Géographiques). Les Insa et les Polytech constituent des réseaux qui regroupent plusieurs milliers d’élèves.

Les 200 établissements se répartissent sur toute la France, même si 1/3 d’entre eux se concentrent autour de Paris et de Lyon.

Leur point commun ?
Les écoles d’ingénieurs sont habilitées, sur avis de la Commission des Titres d’ingénieurs, à délivrer le titre d’ingénieur diplômé. Elles répondent pour cela à un certain nombre de critères en matière de programmes et d’organisation des cursus

Combien coûtent des études d'ingénieur ?

Le coût par année peut aller de 600 à 3 500 euros dans les écoles publiques et de 5 000 à 10 000 euros dans les écoles privées. A quoi s’ajoutent bien sûr les frais de vie courante (loyers, alimentation, transport etc.). La plupart des écoles prévoit un séjour à l’étranger, qui peut représenter un coût non négligeable.


Différentes aides existent : bourses, aides à la mobilité, aides des collectivités etc.


L’apprentissage est également proposé dans de nombreux cursus, ce qui permet de voir ses frais de scolarité pris en charge par l’entreprise.

Quel parcours pour obtenir le diplôme d’ingénieur ?

Cinq années après le bac sont nécessaires pour obtenir le diplôme d’ingénieur.

2 possibilités de parcours coexistent :

  • La possibilité de d’intégrer une école d’ingénieurs à bac +2 (après une classe prépa, un BTS, un BUT). Le cursus en école sera donc de 3 ans. C’est la formule suivie par 7 élèves sur 10 qui visent un diplôme d’ingénieurs.
  • La possibilité d’intégrer une école dès l’année qui suit l’obtention du bac pour y effectuer un parcours de 5 ans, qui commence par une prépa intégrée (à l’école). C’est la voie préconisée par ¼ des élèves.

En réalité, il existe des durées intermédiaires, à titre exceptionnel. Et les durées d’études peuvent être allongées dans le cas d’un double diplôme par exemple.

Les voies d'accès - écoles d'ingénieurs
Les voies d'accès possibles pour devenir ingénieur

👉 Pour mieux comprendre le fonctionnement des CPGE scientifiques, je vous conseille la lecture de mon article  « Les classes préparatoires scientifiques » 

Quelle sélection pour entrer en école d’ingénieurs ?

Toutes les écoles d’ingénieurs opèrent une sélection.

Les modalités diffèrent selon les écoles et selon le niveau d’entrée des candidats (postbac ou après une prépa). Certaines écoles d’ingénieurs sélectionnent sur dossier et/ou entretien, d’autres requièrent des épreuves écrites.

Souvent, les écoles se regroupent pour recruter leurs futurs élèves : elles organisent des épreuves communes.

Un bon niveau dans les matières scientifiques (mathématiques, chimie, biologie) est indispensable. La maitrise de l’anglais et une bonne culture générale sont également nécessaires. Des épreuves orales sont souvent organisées pour évaluer la motivation et le projet du candidat.

La sélectivité dépend beaucoup des écoles. Certaines sont très demandées et les places sont très chères. D’autres établissements moins prestigieux sont plus accessibles.

Qui entre en école d’ingénieurs ?

Les écoles sont tellement différentes les unes des autres qu’il y a de la place pour tous. Quel que soit votre profil, une école est sans doute adaptée à votre projet.

Une condition cependant : il est nécessaire d’être motivé, et prêt à s’investir dans une prépa intégrée ou en CPGE.

Les filles ne représentent que 28% des élèves dans les écoles d’ingénieurs, alors qu’elles sont aussi nombreuses que les garçons à obtenir un bac avec spécialités scientifiques et qu’elles réussissent plutôt mieux au bac dans ces matières.
Des freins culturels les conduisent cependant à se détourner des métiers de l’ingénieur.

Les enseignements en école d’ingénieurs

Les écoles d’ingénieurs font bien sûr la part belle aux sciences et aux techniques.

Selon les écoles, la part des disciplines non scientifiques peut aller jusqu’à 25% des enseignements. Ils concernent les langues, mais aussi les sciences économiques, humaines et sociales ou le sport.

Toutes les écoles proposent des enseignements généralistes, permettant à leurs diplômés de s’adapter à divers postes. Les écoles les plus sélectives sont aussi les plus généralistes.

La plupart des écoles proposent une spécialisation progressive, par des choix d’options successifs.

Enfin, certaines écoles sont très spécialisées sur une thématique (transport, météorologie, agroalimentaire, chimie, télécoms etc.).

Dans toutes les écoles, la mise en situation professionnelle occupe une place essentielle dans les formations. Certaines missions sont réalisées pour le compte d’entreprises, ce qui offre aux étudiants la possibilité de se familiariser avec les problématiques de terrain et le monde de l’entreprise.

Les débouchés après un diplôme d’ingénieur

Les ingénieurs travaillent dans des secteurs et sur des missions très variés.

  • 31% travaillent dans le secteur des études, de la recherche et de la conception. Leurs missions consistent à inventer et perfectionner les systèmes et produits de demain. Les postes se trouvent principalement auprès des grandes entreprises ou des organismes publics de recherche (comme le CNRS).
  • 18% travaillent dans la production. Ils suivent la fabrication des produits ou des matériaux au jour le jour. Les ingénieurs méthode mettent au point les processus de fabrication, les ingénieurs logistique gèrent le flux des matériaux, les ingénieurs maintenance sont responsables du bon fonctionnement des machines de fabrication, les ingénieurs qualité s’assurent que le produit correspond bien aux normes en vigueur, les ingénieurs sécurité et environnement veillent au respect de la réglementation.
  • 12% des ingénieurs travaillent dans les systèmes d’information
  • 7% travaillent dans le secteur commercial et le marketing.

Les classements des écoles d’ingénieurs

Je vous l’avais promis, je termine cet article sur la question du classement.

Les plus ambitieux d’entre vous visent en effet les écoles les mieux classées. Et là aussi, difficile d’y voir clair puisqu’il existe plusieurs classements différents selon les critères retenus.

Si ce sujet est important pour vous, je vous recommande la lecture de cet article : le classement des écoles d’ingénieurs !

Il vous donnera toutes les clefs pour mieux décryppter les différences entre les classements les plus connus (Le Figaro, l’Etudiant, l’Usine Nouvelle), et vous permettra de vous faire votre propre opinion sur les critères les plus utiles à prendre en compte.

Vous avez des questions ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents