L’analyse d’image à l’oral de Sciences Po : Méthode et exemple

L’analyse d’image est une séquence assez nouvelle, à laquelle les élèves sont peu habitués. Elle suscite beaucoup de questionnements et un peu de stress. Pourtant, cet exercice se prépare et il est possible de s’entraîner pour mettre toutes les chances de votre côté.

Les conseils pour la préparation de l’épreuve orale dans son ensemble sont à retrouver en cliquant ici.

Cet article se concentre sur la nouvelle épreuve que constitue l’analyse d’image. Si vous cherchez une méthodologie fiable et des conseils pour préparer cet exercice : vous êtes au bon endroit ! Sans compter que je vous propose plus bas un exemple d’analyse d’image, pour vous inspirer le jour J.

L’objectif : connaître votre regard sur le monde

Avant de rentrer dans le vif du sujet et de vous expliquer comment préparer cette épreuve, demandons-nous à quoi sert cette séquence.

Pourquoi Sciences Po a-t-il introduit cet exercice ?

L’analyse et le commentaire d’image représentent un prétexte pour vous faire parler sur un sujet en lien avec le monde contemporain ou avec des grands enjeux historiques. Un peu comme l’essai à l’écrit, cet exercice oral doit vous permettre d’exprimer votre regard sur le monde, de soulever vos interrogations, de mettre en avant l’intérêt que vous portez à certains sujets, de souligner vos capacités d’analyse et bien sûr vos compétences à l’oral.

Sciences Po cherche des profils curieux, ouverts, qui s’intéressent à différents sujets et en particulier aux grands enjeux du monde contemporain. Cette épreuve constitue donc une opportunité pour illustrer ces compétences auprès du jury !

Comment se déroule cette séquence ?

Concrètement, le jury va vous proposer deux images. Après en avoir choisi une, vous aurez entre 10 et 15 minutes pour la décrire, la commenter et l’analyser. Vous ne parlerez pas seul pendant 10 à 15 minutes : le jury interviendra et l’exercice prendra rapidement la forme d’un échange.

Il peut s’agir d’une peinture, d’un dessin, d’une photographie, de la Une d’un journal, d’un tag en milieu urbain, d’un extrait de bande dessinée … L’épreuve consiste à décrire l’image et à en proposer une interprétation.

Certaines images sont proposées avec une légende, mais ce n’est pas le cas le plus fréquent.

Vous ne serez pas seul dans cet exercice : les examinateurs vous poseront des questions pour vous guider.

Méthodologie pour l’analyse et le commentaire d’image

Le site SOS Sciences Po, animé par des étudiants de Sciences Po, donne des conseils précieux pour préparer cette séquence : https://sosciencespo.fr/college-universitaire/oral-admission/.

Encore une fois, vous n’allez pas parler seul pendant cette épreuve. L’idée est que vous démarriez en engageant une analyse orale de l’image. Généralement, le jury intervient assez rapidement : il vous relance, vous pose des questions ou peut aussi soulever des éléments que vous n’auriez pas identifier. Rappelons que cet exercice est le prétexte ou le support d’une discussion autour de l’actualité ou d’enjeux contemporains/historiques.

Pas de plan "attendu"

Il n’y a pas de plan attendu pour cette épreuve. Vous êtes donc assez libre. Les idées que vous aurez envie de développer dépendent bien sûr beaucoup des images qu’on vous soumettra le jour J.

La méthodologie que je vous conseille

Voici quelques éléments de méthode pour vous aider à démarrer les entrainements. Cette méthodologie repose sur 4 séquences :

    • Choisir
    • Décrire (= ce que je vois)
    • Contextualiser (= ce que je sais)
    • Interpréter / Critiquer (= ce que je pense)

1) CHOISIR

    • Prenez le temps de regarder les deux images proposées, de les comprendre, de les analyser et de choisir celle qui vous inspire.
    • Commencez par expliquer pourquoi vous avez choisi cette image. Par pur attrait visuel ? Ou peut-être avez-vous plus d’intérêt ou de connaissances sur le sujet ? Il n’y a pas forcément besoin d’être exhaustif (et il n’y a pas de « bonne réponse », mais cela permet de rendre votre analyse plus personnelle, et ce sont des éléments qui intéressent votre jury).

2) DÉCRIRE

= ce que je vois

    • Décrivez l’image en commençant par les éléments les plus visuels (et les moins analytiques) :
    • Précisez le format et la nature de l’image. Photographie, dessin, gravure ? Photographie de presse, carte postale, planche de bande dessinée ?
    • L’image a-t-elle été modifiée ?
    • Décrivez ce que vous voyez : quels éléments au premier et second plan ?
    • Utilisez un vocabulaire précis : plans, ombres, lignes de fuite, cadre, mise en scène, prise de vue, lumière.

3) CONTEXTUALISER

= ce que je sais

    • Identifiez le contexte (date, lieu, événement, qui était présent, où a été publiée l’image, quel est le titre).

Si vous avez du mal à poser le contexte, attachez-vous aux éléments visuels (couleurs, grain de l’image, personnalités décor) qui pourront vous renseigner partiellement sur celui-ci.

4) INTERPRÉTER / CRITIQUER

= ce que je pense

    • Interprétez l’image : quels sont les objectifs de l’image, cherche-t-elle à informer, critiquer, représenter ? N’hésitez pas à distinguer l’objectif de l’auteur et la façon dont l’image est perçue. Quelle est la fonction de l’image ? Comment la percevez-vous ? Quelle est la cible ? Pensez-vous que le photographe / l’artiste ait réussi son objectif ? Vous pouvez émettre quelques critiques, mais en restant très respectueux du travail du photographe / de l’artiste.

👉 Vous préparez l’admission à Sciences Po Paris (bachelor ou master) et souhaitez bénéficier d’un accompagnement personnalisé ?

Un exemple : analyse et commentaire d’images

Pour illustrer cette méthodologie et ces conseils, voici un exemple à partir de l’image ci-dessous.

Sciences Po Analyse d'image
Cette photographie est issue du site internet Getty Images donc la source est ici : https://bit.ly/3MyrLvb @Photo by VCG/VCG via Getty Images

Imaginons donc que vous avez choisi cette image : appliquons pas-à-pas la méthode proposée.

Choisir

Je choisis cette photographie qui fait référence à la crise sanitaire mondiale qui a démarré à l’hiver 2019. En effet, la pandémie de Covid-19 me semble sans précédent dans l’histoire récente et c’est une crise qui n’a épargné personne. A ce titre, elle m’a particulièrement marqué.

Décrire 

L’image est une photographie. On y voit deux types de personnes :

  • Des individus protégés de la tête aux pieds par des vêtements de protection. Ces personnes semblent être à la manœuvre, ce sont elles qui donnent les indications aux autres concernant la direction à suivre.
  • Des personnes habillées de manière plus habituelles, même si elles sont masquées, qui se dirigent vers un endroit, peut-être un centre de test.

Au centre de la photographie se trouve une personne qui regarde l’objectif de la caméra et qui surplombe les autres parce qu’il est juché sur un petit muret. On voit bien que ses protections sont importantes : il porte des gants, une visière, une combinaison de protection, si bien qu’on ne voit que ses yeux qui dépasse.

Contextualiser

Deux éléments laissent pense que le cliché a été pris en Chine.

D’abord, on reconnaît les caractères chinois à différents endroits sur la photographie et ensuite, même si on ne voit pas très bien les visages, il semble que les personnes sur la photographie sont asiatiques.

La façon dont les personnes sont habillées laisse penser que la photographie a été prise au printemps (il semble ne faire ni trop froid ni trop chaud).

Interpréter

Aussi, il est possible que cette photographie soit récente et fasse référence à la gestion du Covid par la Chine depuis quelques semaines.

Shanghai, qui est la capitale économique de la Chine, a été/est confinée depuis plusieurs semaines. La gestion de la crise sanitaire par Xi Jinping interroge, alors que la plupart des pays du monde ont levé les confinements et allégé les mesures.

La Chine applique une politique zéro-covid, ce qui la conduit à mettre des villes sous cloche pour quelques cas seulement. Pourtant, la population est épuisée, les habitants de quartiers entiers de Shanghai sont envoyés en quarantaine dans des provinces voisines et le pays tourne au ralenti, avec des conséquences économiques importantes. Le régime de Xi Jinping étouffe tout débat et toute remise en question sur sa politique sanitaire et refuse de faire machine arrière.

Je trouve que cette photo, avec la personne en combinaison sanitaire en surplomb et les habitants qui avancent de manière plutôt courbée, illustre assez bien cette situation d’un régime autoritaire appliquant une politique sanitaire qui ne souffre pas la critique et que la population subit au quotidien.

Au final, vous le constatez : rien de sorcier !

Vous décrivez la photo et vous raccrochez peu à peu à ce que vous savez de l’actualité ou de l’événement décrit. Vous prenez alors appui sur ces éléments pour engager une discussion, à laquelle le jury s’empressera de prendre part en vous relançant.

D’autres exemples d’analyses d’images peuvent être consultés sur mon compte Instagram.

Cliquez-ici

Comment se préparer à l'analyse d'image ?

Deux conseils principaux pour se préparer à l’analyse et au commentaire d’images : cultivez-vous et entraînez-vous !

Cultivez-vous 

L’épreuve est vaste, il n’y a pas de programme. Sciences Po attend cependant des candidats qu’ils soient curieux et s’intéressent aux grands enjeux du monde contemporain.

Fréquentez des expositions, lisez des livres de différentes disciplines, écoutez des podcasts, rendez-vous à des spectacles ou des conférences, regardez des documentaires et certaines émissions de télévision, profitez de vos voyages pour apprendre des choses.

Se cultiver est un exercice au long cours. Comme tout travail d’endurance, il fonctionne bien à la condition qu’on y prenne un certain plaisir. Sinon, vous risquez de vite abandonner ! Je vous conseille donc d’identifier vos centres d’intérêt principaux et vos « supports » principaux (livres ? podcasts ? expositions ? documentaires vidéos ?) et de les cultiver en réservant des moments dans votre agenda qui sont dédiés à ces activités.

Une bonne habitude à prendre est de noter, dans un petit carnet, vos remarques et observations au fil du temps. Vous consignerez ainsi des traces qui vous aideront à vous rappeler de ce que vous avez appris. N’hésitez d’ailleurs pas à rendre ces notes très personnelles en relevant vos impressions et votre ressenti !

Entraînez-vous

Les élèves sont souvent peu habitués à commenter des images. Les supports iconographiques sont encore peu mobilisés pendant la scolarité. Pourtant, c’est assez « facile » : en cas de panne d’inspiration, vous trouverez toujours des éléments visuels auxquels vous raccrocher.

Une difficulté classique : souvent les élèves entendent parler de personnalités politiques à la radio, dans des podcasts ou lisent leurs noms dans les journaux. Mais ils sont incapables de les reconnaître sur une photo. J’ai ainsi connu des élèves qui avaient une très bonne culture générale et connaissaient beaucoup de choses sur l’actualité, mais se sont trouvés pénalisés à l’occasion de ce type d’épreuve car trop peu habitués aux images.

Raison de plus pour vous entraîner à ce type d’épreuve !

Vous pouvez ouvrir vos manuels d’histoire au hasard et vous habituer à commenter les images. Le site internet Getty Images, Google Actualités, les images et caricatures de journaux comme Le Monde ou Le Courrier International sont également de bons supports pour vous exercer.

Enfin, la meilleure préparation réside dans les mises en situation (les oraux « blancs »). En organisant plusieurs oraux blancs avant le jour J, vous vous familiarisez avec l’exercice et le démystifiez. Vous repérez les difficultés, vos faiblesses et vous améliorez au fur et à mesure. Et surtout, cela vous permet de vous présenter le jour J devant le jury avec l’impression d’avoir déjà vécu cette situation, renforcé du constat que vous vous en êtes bien sorti et que ça s’est bien passé.

Rien de tel pour mettre toutes les chances de votre côté !

 

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance !

Et n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez aller plus loin dans votre préparation de l’oral.

 

Vous avez des questions ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents